La natation peut-elle vous aider à maigrir ?

Si vous voulez perdre du poids, la première chose à faire et d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré. D’ailleurs, si votre surpoids est important, il vous est recommandé de vous faire aider par votre médecin et / ou par un diététicien. Mais, en complément d’un bon régime alimentaire, le fait de faire du sport peut également vous aider à perdre du poids. Et la natation apparaît, dans ce cas de figure, comme une des activités physiques les plus intéressantes.

Un sport doux pour les articulations

Comme tous les sports, la natation vous fera brûler des calories, donc vous perdrez de la graisse. Mais à la différence de bien d’autres sports “cardio” comme le running par exemple, la natation est le sport idéal pour préserver vos articulations. Le fait de prendre soin de ses articulations est un point essentiel pour des personnes qui souffrent d’un surpoids sévère. Pour ces personnes-là, la natation s’impose donc naturellement comme le sport le plus recommandable en complément d’un régime alimentaire adapté.

Mais vous devez tout de même garder en tête que si le fait de nager vous fera brûler des graisses, vous y gagnerez en muscle. Et comme vous le savez peut-être, le muscle est plus lourd que la graisse. En fait, plutôt que de parler de “perte de poids” avec la natation (même si vous perdrez du poids en nageant régulièrement), il est préférable de voir la natation comme un sport qui vous permettra d’affiner et de tonifier votre corps. D’ailleurs, si vous voulez vous mettre à la natation pour accompagner votre perte de poids, nous vous conseillons de lire cet excellent article où vous trouverez un exemple de programme à suivre pour perdre du poids grâce à la natation.

Mais ne cherchez pas à aller trop vite. Ne commencez pas avec des séances de 30 minutes, surtout si vous ne faites plus de sport depuis longtemps. L’idéal est de commencer avec des séances de 15 ou 20 minutes, 1 à 2 fois par semaine avant de monter progressivement pour atteindre 2 ou 3 séances de 45 minutes par semaine (dans ce cas-là, les résultats sont forcément visibles).

Et les équipements ?

Un simple maillot de bain est suffisant pour vous rendre à la piscine. Mais si vous projetez d’y aller plusieurs fois par semaine, nous vous recommandons vivement de vous équiper de lunettes et d’un bonnet de bain. Si vous ne savez pas quoi choisir comme équipements, nous vous invitons à vous rendre sur ce site sur lequel vous découvrirez des sélections d’articles de natation.

En plus du bonnet et des lunettes, vous pouvez également, afin de brûler encore plus de calories en nageant, vous équiper de palmes et d’un tuba. Mais commencez déjà sans palmes et tuba, vous verrez vous-même par la suite si vous ces équipements vous sont nécessaires ou non.

Gare à la transpiration excessive des pieds

La transpiration est, comme tout le monde le sait, un phénomène totalement naturel.

Cela est du à l’excrétion de sueur via les glandes sudoripares.

En ce qui concerne les pieds, l’excès de transpiration peut être à l’origine de la prolifération de champignons (mycoses) et de bactéries.

Les mycoses engendrent des démangeaisons et les bactéries sont à l’origine de mauvaises odeurs.

Le mélange des deux se révèle être un véritable handicap pour la personne qui est touchée par la transpiration excessive des pieds.

D’où proviennent les mycoses ?

Dès lors que le pied est confiné dans un milieu humide, il s’expose à l’apparition de mycoses.

Un mauvais séchage des pieds après la douche, un maintien trop long dans des chaussures par exemple en synthétique peuvent également être à l’origine de mycoses tout comme une hyperhidrose plantaire.

Attention également aux vestiaires de salle de sport ou à la piscine car ces différents endroits sont les préférés des mycoses.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé de porter des tongs pour s’y déplacer et de bien laver et sécher ses pieds en sortant.

Quels sont les gestes à adopter ?

Tout d’abord, il faut avoir une hygiène des pieds irréprochable c’est-à-dire bien se laver les pieds tous les jours en insistant surtout entre les orteils.

Il en est de même pour le séchage des pieds. Ils ne doivent en aucun cas garder de trace d’humidité.

En ce qui concerne les chaussures, il est préférable d’alterner leur port en les mettant par exemple un jour sur deux lors de cas important de transpiration excessive des pieds.

Les modèles en cuir sont à privilégier car il s’agit d’une matière plus résistante et respirante que le synthétique.

Pour les chaussettes, les matières naturelles comme le coton par exemple est conseillé car ce dernier est plus absorbant et ne favorise pas la transpiration.

Quels produits utilisés au quotidien ?

Outre une bonne hygiène, il existe des produits spécifiques que l’on appelle les anti-transpirants.

Ils peuvent se présenter sous forme de sprays, de gels ou de crèmes contenant des propriétés astringentes déclenchant ainsi une action antiperspirante.

Dans le cas d’une mycose, il est nécessaire d’avoir recours à un traitement antifongique qui aura été délivré par un médecin.

Pour les cas extrêmes de transpiration excessive des pieds, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la santé qui sera à même de donner le traitement adéquat pour diminuer voire éliminer cet excès de transpiration surtout s’il faut faire du sport avec un tapis de course.

Surveiller son rythme cardiaque au quotidien

À l’époque où les moniteurs de rythme cardiaque ont été développés, ils étaient principalement utilisés dans les hôpitaux à des fins médicales. Aujourd’hui, les montres avec moniteur cardiaque peuvent servir à plusieurs fins. Bien qu’elles soient toujours importantes sur le plan médical, elles sont largement utilisées par les athlètes ou toute personne travaillant pour améliorer leur condition physique. Continuer la lecture